Vous êtes ici : Accueil > Congrès > CONGRES DE RENNES 2018
Publié : 28 mars

CONGRES NATIONAL DU SNES DU 26 AU 30 MARS


Le congrès national du Snes-FSU a débuté à Rennes le 26 mars, dans le tout nouveau et magnifique palais des congrès du couvent des Jacobins en plein centre-ville. La délégation du Snes Guyane, composée de 7 membres du bureau et arrivée le 25 mars, a déjà participé à la réunion DOM qui se tient traditionnellement la veille de la première journée. Deux secrétaires nationaux, Xavier Marand et Benoit Teste, ont animé cette réunion.
Si des problématiques bien spécifiques à chaque territoire apparaissent (suppressions de postes en Martinique, reconstruction des services publics à Saint-Martin pour la Guadeloupe, rattrapages pour la Guyane,...) des points de convergences dans les débats sont aussi à noter (attractivité du territoire pour la Guyane et Mayotte, table d’extension pour la Martinique et la Guadeloupe,..).

Les débats sur les 4 thèmes du congrès ont débuté dès le lundi. Ils ont continué le mardi en parallèle aux réunions de catégories (CPE, agrégés, Psy-EN, non titulaires et certifiés).

Thème 3 Développer les solidarités, promouvoir les alternatives économiques et sociales

Sur le thème 3, des propositions d’amendements portées par la délégation Guyane, seule ou associée à d’autres académies ont été intégrées au texte. Ainsi, les mandats du Snes-FSU s’enrichissent des lignes suivantes :

Le Snes-FSU demande :

...

  • la création d’une indemnité compensatrice de vie chère pour les retraités outre mer ;...

Les territoires de Mayotte et de la Guyane, où les besoins en services publics s’accroissent, nécessitent la mise en place d’une politique de rattrapage au risque d’un délitement social.

Les débats continueront mercredi et jeudi et se concluront par le vote du texte action le vendredi.