Vous êtes ici : Accueil > CATEGORIES > CERTIFIES > CAPA DE PROMOTION A LA CLASSE EXCEPTIONNELLE DES CERTIFIES
Publié : 13 juillet

CAPA DE PROMOTION A LA CLASSE EXCEPTIONNELLE DES CERTIFIES

Lors du groupe de travail du 11 juillet, le SNES, seul syndicat présent, a fait valoir ses demandes auprès de l’administration.

Au vivier 1 (contingent de 25 promotions), 4 candidats ont été ajoutés à notre demande. Tous les candidats éligibles (15) devraient obtenir leur promotion. Malgré les relances du Snes auprès des collègues, il semble qu’un nombre conséquent de candidats potentiels n’ait pas fait acte de candidature, ce qui est obligatoire au titre du vivier 1. Certains candidats n’ont pas été retenus du fait du nombre d’années insuffisant prises en compte (ex : les années dont l’emploi du temps dans l’enseignement supérieur est inférieur à 50%, et ce malgré l’assouplissement concernant l’affectation spécifique, comme pour les classes de BTS, qui n’est plus obligatoire).

Au vivier 2 (candidature automatique et contingent de 5 promotions), le SNES demande que parmi les candidats les mieux positionnés sur la plage d’appel (3 ans ou plus au 6e échelon de la Hors-Classe), les premiers à partir à la retraite obtiennent l’avis excellent du recteur afin de bénéficier de la promotion pour le calcul de leur pension. Par ailleurs, ils pourraient, dès la cessation de leur activité libérer des places rapidement pour que d’autres puissent bénéficier de l’accès à la classe exceptionnelle.

La CAPA pour la promotion à l’échelon spécial est reportée à la rentrée.
Le DRH propose de transférer d’un vivier 1 au vivier 2 mais cela déséquilibre les viviers pour la suite et les syndicats présents refusent la proposition. Par ailleurs, le Snes pense que l’administration avance cette proposition sachant qu’il serait surprenant que le ministère accepte de déroger au décret pour la seule Guyane.

Au vivier 1 : les 15 candidats éligibles sont promus, vote à l’unanimité.

Au vivier 2 : les avis excellents ont été attribués à 4 candidats qui sont promus.