Vous êtes ici : Accueil > CATEGORIES > CERTIFIES > CAPA DE PROMOTION A LA HORS-CLASSE DES CERTIFIES ET CPE
Publié : 12 juin

CAPA DE PROMOTION A LA HORS-CLASSE DES CERTIFIES ET CPE

Beaucoup, s’interrogent à l’issu de la CAPA de la hors classe, sur les modalités de cette nouvelle campagne qui s’inscrit dans la cadre de la nouvelle carrière et du PPCR.

Texte de références

BO n°8 du 22 février 2018 et la circulaire Académique du 24/04/18.

Ils précisent que tout enseignant étant dans sa 2ème année du 9ème échelon de la classe normale au 31 août de l'année scolaire en cours est examiné automatiquement pour l'accès à la hors-classe (sauf en position de congé́ parental à la date du 31 août). Il n'y a pas d’acte de candidature à réaliser. Malgré tout, il est important de vérifier auprès des commissaires paritaires du Snes-FSU sa présence dans la liste des promouvables.

La note de service établit un barème national (fondé sur l’appréciation finale du recteur et l’ancienneté́) qui est appliqué dans toutes les académies. Ainsi le barème est constitué des points liés à l’ancienneté (voir circulaire) et des points liés à l’avis du recteur. En cas d’égalité, le départage s’effectue par l’ancienneté dans le corps. Cette année  dans l’académie, il y avait un contingent de 34 promotions pour les certifiés et 2 pour les CPE. La barre du dernier promu était de 175pts chez les certifiés et de 195 chez les CPE.

La « valeur professionnelle » de chaque promouvable est appréciée par le recteur à partir de la notation et des avis rendus par les « évaluateurs primaires » (Chef d’établissement et IPR)
L’inspecteur et le chef d’établissement formuleront chacun via I-Prof un avis pouvant se décliner en trois degrés : « très satisfaisant », « satisfaisant » et « à consolider ».

L’appréciation finale du recteur se décline en quatre degrés : Excellent, Très satisfaisant, Satisfaisant et À consolider. Attention, ces avis sont contingentés par échelon et par discipline.

Excellent :                   145 points

Très satisfaisant :       125 points

Satisfaisant :               105 points

A consolider :             95 points

 

Ce nouveau barème privilégie l’ancienneté et minimise le poids des avis des évaluateurs et assure pour une grande partie des collègues la possibilité de passer à la hors classe avant la retraite. Ainsi, un agent au 11e échelon avec 3 ans d’ancienneté ne pourra pas avoir un barème inférieur à 195 points, ce qui correspond au plus gros barème pour un agent au 10e échelon. Les critères discriminants étant l’ancienneté de corps puis l’âge, un personnel au 10e échelon ne peut passer avant un 11e + 3 ans. Cependant, notre académie étant atypique les collègues ayant le 11e échelon+3ans sont peu nombreux.

 

Le SNES-FSU a toujours dénoncé la politique de quotas : pourquoi ne peut-il y avoir que 30 % - et pas un de plus - de professeurs ou CPE ou PSYEN « méritants » sachant que les ex-aequo après avoir été départagés pendant longtemps à la date de naissance le sont maintenant à l'ancienneté dans le corps ?

Ce système absurde se traduit aujourd'hui par des quotas d'avis « excellent » (10 %) et « très satisfaisant » (45 %) qui doivent être répartis sur les 3 échelons, en respectant les types d'établissement, le genre, les disciplines, les territoires. Autrement dit, ne prenez pas mal un avis « satisfaisant » du recteur (qui jouera un faible rôle dans l'attribution de la promotion) : ce n'est pas réellement votre valeur professionnelle qui est estimée et mise en cause, c'est juste que vous étiez dans la « mauvaise » discipline, le « mauvais » échelon, le « mauvais » établissement, etc. au moment de la répartition des avis. Mais nous le répétons : même un avis « à consolider » n'empêchera pas d'avoir la hors-classe au plus tard au 11ème échelon avec 3 ans d'ancienneté et même avant selon le nombre de promotions.