Vous êtes ici : Accueil > Actu-Edu > MOUVEMENT DES ELEVES ET ETUDIANTS DU LYCEE FELIX EBOUE
Publié : 7 octobre

MOUVEMENT DES ELEVES ET ETUDIANTS DU LYCEE FELIX EBOUE

COMMUNIQUE DE PRESSE DU SNES-FSU GUYANE

La section SNES-FSU du lycée Félix Eboué soutient sans réserve le mouvement de protestation des élèves du lycée Félix Eboué.

OUI les élèves et étudiants du lycée ont vécu une rentrée 2017 dans des conditions inacceptables,

OUI ils se sont présentés au lycée à plusieurs reprises, en effectuant parfois un long trajet, contraints de rester au lycée pour rien en attendant le transport scolaire du retour,

OUI ils ont passé des heures et parfois des journées en permanence dans l’ignorance des cours qu’ils auraient dû suivre ou des professeurs qui auraient dû les accueillir,

OUI ils n’ont jamais reçu la moindre information de leur direction, ni sur les raisons des problèmes, ni sur ce qui pouvait être mis en oeuvre pour leur apporter une assistance,

OUI ils n’ont jamais reçu, ni eux ni leur parents, la moindre excuse pour ces conditions de rentrée insupportables.

ET POURTANT ils ont toujours été présents, sans violence ni impatience, à supporter dans la dignité ces manquements répétés à ce que leur doit l’institution scolaire.
Leur comportement a été exemplaire face à une direction irresponsable qui n’a pas craint de convoquer à plusieurs reprises 1200 jeunes et de les laisser livrés au désœuvrement.
Alors, lorsqu’ils prennent une journée la parole pour dire leur désarroi et parfois leur souffrance, il est insupportable d’assister aux réactions des artisans de cette gabegie : incapables d’entendre la parole des élèves, refusant de reconnaître leurs responsabilités et de présenter la moindre contrition.

La section SNES-FSU du lycée dénonce avec la plus grande fermeté les manœuvres dilatoires d’une direction qui a failli à sa mission et qui tente toutes les diversions pour faire porter la responsabilité de son échec sur les personnels et même sur les élèves.
Elle s’inquiète qu’une telle irresponsabilité ne mène le lycée aux plus grands désordres lorsqu’il s’agira d’organiser le passage des épreuves anticipées du bac et le bac lui même, toutes opérations qui demandent une grande maîtrise dans l’organisation des services.
Elle soutiendra les personnels qui d’ores et déjà ont perdu toute confiance dans leur direction et qui n’en peuvent plus de tenter de corriger les errements de cette rentrée scolaire.

Pour la section SNES-FSU du lycée Félix Eboué

Christophe BOUCHY