Vous êtes ici : Accueil > Actu-Edu > COLLEGE PAUL JEAN-LOUIS, LE SNES ECRIT AU RECTEUR
Publié : 2 février

COLLEGE PAUL JEAN-LOUIS, LE SNES ECRIT AU RECTEUR

Monsieur le Recteur,

Dans un courrier du 16 décembre 2016, le SNES FSU vous alertait sur la flambée d’insécurité aux abords des établissements de Saint-Laurent du Maroni.

Depuis la rentrée des vacances de Noël, le collège Paul Jean-Louis a subi des actes de vandalisme et de violence sans précédents :

  • poubelles brûlées ;
  • caillassage des pompiers qui sont intervenus ;
  • ces derniers jours, des cocktails Molotov sont lancés contre l’établissement !

Nous attendons de votre part des décisions fortes. Certes le problème est complexe et ne se résoudra pas en un tournemain mais il faut absolument et urgemment réunir tous les partenaires :

- municipalité,
- sous-préfecture,
- communauté scolaire,

pour à la fois aborder des actions globales mais aussi rassurer la communauté scolaire qui est en plein désarroi.

Ces attaques répétées contre un établissement scolaire posent le problème du refus de l’autorité de l’État et mettent à mal l’institution scolaire.

Dans l’attente d’une réponse, veuillez agréer, Monsieur le Recteur, nos sincères salutations.

Sarah EBION, secrétaire académique du SNES Guyane.

Suite à ce courrier le cabinet du Recteur nous a réaffirmé "le soutien du recteur à la communauté du collège Paul Jean-Louis". Il aurait aussi "pris la mesure des difficultés soulignées dans le courrier et y accorderait toute son attention". Enfin le recteur souhaite que "les réunions EVIDENCE organisées par le sous-préfet depuis le 30 janvier 2017 apportent des réponses concrètent à ces problématiques".

Bien entendu, cette réponse de pure forme ne nous satisfait pas. Il est grand temps, pour les personnels et l’ensemble de la communauté éducative, de définir collectivement une plateforme de revendications à partir de laquelle des actions pourront être construites dans la durée. Le droit de retrait ne pouvant être utilisé que comme un point de départ à la mobilisation.
N’hésitez pas à contacter les représentants du Snes-FSU Guyane à Cayenne ou dans l’ouest afin qu’ils vous aident à mettre en place cette plateforme.